Journée d’étude « Éloigner les étrangers au XIXe siècle : expulsions, déportations, relégations », 19-20 janvier 2018, Paris

Ces deux journées d’études ont pour but d’étudier et de comparer différentes mesures d’éloignement prises à l’encontre des étrangers au XIXe siècle en Europe et dans certaines colonies européennes. Après la Révolution française et pendant les décennies qui ont suivi jusqu’aux années 1870, de nombreux pays européens ont fait face à l’augmentation du nombre d’exilés politiques et de migrants étrangers cherchant asile et travail. Conduites par ces circulations à modifier leurs politiques migratoires en profondeur, les autorités politiques et administratives de ces pays ont pu conditionner l’accueil des étrangers en les éloignant de certains lieux perçus comme politiquement sensibles (en particulier, les frontières et les villes), tout en assortissant parfois ces mesures de formes d’internement ou même d’incarcération. Elles ont aussi recouru, dans des cas de menace plus extrêmes, à l’expulsion, à l’extradition ou à la déportation vers l’outre-mer. Mais les colonies ne servaient pas seulement à se délester des étrangers : les puissances impériales ont aussi expulsé les non-nationaux considérés comme indésirables de leurs territoires ultramarins lorsqu’ils s’avéraient un danger pour leur stabilité.

 

Programme et détails sur https://asileurope.huma-num.fr/actualites-scientifiques/journee-detudes-eloigner-les-etrangers-au-xixe-siecle-expulsions-deportations-relegations-19-20-janvier-2018-paris

 

No related content found.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*